Projet restauration Chapelle

image_pdfimage_print


Soutenez le projet de restauration de la chapelle

don_chapelleAu Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph les patients sont accompagnés également dans leur démarche spirituelle.

Le GHPSJ poursuit l’objectif de soigner, au-delà de sa pathologie, la personne. Dans le respect des valeurs chères à nos fondateurs, nous apportons une attention toute particulière à l’accompagnement spirituel et social qui fait donc partie intégrante de nos préoccupations.

Dans ce but, nous mettons à disposition des patients qui le souhaitent et de leur famille les moyens de vivre leur Foi dans le moment particulièrement difficile qu’est la maladie. Nous souhaitons offrir un environnement qui soutienne la démarche spirituelle de chacun.

Un aumônier catholique est présent quotidiennement dans l’hôpital et peut se rendre au chevet des malades à leur demande. Les membres de l’aumônerie catholique sont également disponibles pour aider les personnes hospitalisées. Les ministres du culte de différentes confessions peuvent rendre visite aux patients qui le désirent.

La chapellechapelle_don

Au cœur de l’hôpital se situe une chapelle ouverte à tous. Les malades valides ou accompagnés peuvent s’y rendre librement. C’est un lieu de vie dans lequel des offices sont dit régulièrement et des concerts y sont organisés ponctuellement.

La chapelle a été construite en 1899. Elle présente depuis 1947 de très intéressants vitraux figuratifs de Mauméjean. Malheureusement, les façades sont en très mauvais état et la Fondation hôpital Saint-Joseph est contrainte d’engager de lourds travaux de restauration.

Les pierres utilisées pour la construction de la chapelle sont des pierres sédimentaires calcaires du bassin parisien à forte porosité. Le calcin protecteur initial, s’est transformé en sulfin beaucoup plus fragile sous l’effet de la pollution atmosphérique.

Le rapport d’études techniques réalisé par C.M.P. SARL en février 2013 a permis d’identifier plus précisément les détériorations des pierres de la chapelle :

  • exfoliations de la surface
  • rupture dues au gel
  • chute des angles des pierres due à une différence de la dilatation de l’épiderme
  • dissolution de la pierre et de son calcin
  • encroûtement noirâtre au-dessus du porche d’entrée

Les conclusions de ce rapport ont également permis d’établir une démarche de restauration. Les façades doivent être gommées, les pierres abimées changées, les joints purgés et refouillés et enfin les murs seront protégés par l’application de consolidants et des couvertines métalliques par endroit.

Au total la Fondation doit trouver 1,89 millions d’euros de dons nécessaires à la restauration de la chapelle.

don_en_ligne_picto

Merci de votre soutien !

Nous remercions chaleureusement l’ensemble de nos mécènes et donateurs pour leur participation aux travaux de restauration de la Chapelle.

Ce projet est soutenu par logo ADP et     logo lefoulon delalande

Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin