Scanner

image_pdfimage_print


Le principe

Le scanner est un appareil qui utilise des rayons X et un traitement informatique pour réaliser des images en coupe du corps humain.
La dose de rayons X délivrée est faible et limitée au maximum à la zone étudiée. Bien qu’aucune nocivité n’ait été démontrée, des précautions particulières sont prises chez les femmes enceintes. Il est donc nécessaire de préciser une possible grossesse lors de la prise du rendez vous.

La préparation

Avant l’examen, si vous devez être à jeun, ne mangez pas dans les 3h précédents le scanner mais prenez normalement vos médicaments.
A votre arrivée vous serez accueilli et pris en charge par le manipulateur.
Si une injection intraveineuse est nécessaire, le manipulateur vous posera une perfusion avant l’examen.

Déroulement de l’examen

Le manipulateur vous installe sur le lit d’examen, couché sur le dos le plus souvent, les bras relevés au dessus de la tête ou le long du corps selon l’organe étudié; le lit se déplace dans un anneau assez large et ouvert.
Le manipulateur rejoint la console du scanner de l’autre côté d’une vitre séparatrice, il communique avec vous par micro, vous voit et vous entend durant l’examen.
Vous devrez rester immobile pendant l’examen qui dure en moyenne de 5 à 15 min, dans certains cas, il vous demandera de retenir votre respiration pendant quelques secondes.
L’injection intraveineuse est habituellement bien tolérée, vous pouvez ressentir une sensation passagère de chaleur ou de gout métallique dans la bouche.
Dans certains cas, le manipulateur peut vous demander de boire un produit de contraste, ou vous administrer un lavement.

Injection de produits de contraste

Les produits de contraste utilisés au scanner sont à base d’iode, opaques aux rayons X. Leur choix dépend de votre état de santé et des médicaments que vous prenez.
Il est nécessaire de prévenir le service de radiologie lors de la prise du rendez vous en cas :

  • d’allergie sévère et connue à l’iode,
  • de maladie cardiaque rénale ou pulmonaire,
  • de diabète traité par biguanides (Glucophage, Stagid, Glucinan).

L’injection d’iode peut provoquer une réaction d’intolérance (urticaire, nausées). Habituellement ces réactions sont passagères et sans gravité ; elles surviennent plus fréquemment chez les personnes ayant des antécédents allergiques.
L’injection d’iode peut également provoquer des complications rénales chez les personnes ayant une fragilité ou une insuffisance rénale. Dans ce cas, une analyse préalable de la fonction rénale vous sera demandée.

Résultats

Le radiologue peut vous donner un résultat oral immédiatement après l’examen
Les résultats définitifs sont disponibles selon les procédures habituelles.

Après l’examen

Vous pourrez repartir immédiatement sans aucune restriction.
Si vous avez eu une injection de produit de contraste, buvez de l’eau abondamment pour éliminer le produit, sauf en cas de régime spécial (cardiaque, rénal).
En cas de problème, vous pouvez contacter le secrétariat : 01 44 12 36 03

Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin