Les principaux examens

image_pdfimage_print


Les différents secteurs du laboratoire participent, à travers le panel d’analyses proposées, au diagnostic, à la recherche de l’étiologie, au pronostic et au suivi thérapeutique de la plupart des pathologies.

Le laboratoire est organisé autour :

1. D’une plateforme automatisée moderne dite « plateforme à réponse rapide » pour une prise en charge optimum

  • En Biochimie d’urgence et usuelle, bilans hydroélectrolytiques, gazométries, bilan lipidique, hépatique et biliopancréatique, cardiaque, inflammatoire, rénal ; dosages de médicaments et recherche de toxiques et les immunodosages en hormonologie, marqueurs tumoraux  et sérologies.
  • En Hématologie, activité de cytologie et d’hémostase pédiatrique et adulte (y compris la grossesse), Hb glyquées.
  • En Immuno-Hématologie, réalisation de groupes sanguins, recherche et typage d’agglutinines irrégulières, tests de Coombs et tests de compatibilité.

2. Des secteurs de biologie spécialiséeanim

Secteur d’hormonologie spécialisée gère les explorations dynamiques.

Secteur Protéines-auto-immunité mesure et sépare les protéines de différents milieux biologiques, explore les dysprotéinémies monoclonales, les pathologies immunitaires, inflammatoires, neurodégénératives, nutritionnelles et autoimmunes.

Secteur sérodiagnostic effectue la recherche de séroconversions en lien avec de nombreuses pathologies infectieuses, secteur auquel est adossé un centre expert pour la toxoplasmose.

Secteur hématologie spécialisée : diagnostic des hémopathies malignes, exploration médullaire (myélogramme et biopsie ostéomédullaire), phénotypage lymphocytaire CD4/CD8, évaluation du risque hémorragique et bilan de thrombophilie.

Secteur de biologie moléculaire : le laboratoire possède l’agrément pour pratiquer des examens à caractéristiques génétiques depuis 2001, et peut donc prendre en charge des analyses pour le diagnostic de certaines maladies génétiques (thrombophilie, hémochromatose, certaines formes de diabète, maladie d’Alzheimer, maladie de Gilbert) (Ann Clin Biochem 2006 ; 43 :200-206) ; des projets en Pharmacogénomique en particulier en cancérologie sont en cours de développement.

Le laboratoire est référencé dans Orphanet, annuaire des maladies rares, pour le diagnostic de cholestases (déficits de synthèse des acides biliaires) et pour le diagnostic des ictères constitutionnels (maladie de Gilbert essentiellement). Il reçoit de nombreux dosages d’hôpitaux extérieurs.

Secteur de Microbiologie : Le laboratoire de microbiologie fonctionne en lien étroit avec l’équipe mobile de microbiologie clinique et l’équipe opérationnelle d’hygiène.

Sans titre-1

Le laboratoire de microbiologie

  • prend en charge l’analyse bactériologique, mycologique, parasitologique et virologique des prélèvements à visée diagnostique. L’identification des micro organismes pathogènes et la détermination de leur sensibilité aux anti-infectieux permet le conseil et l’adaptation thérapeutique, puis la surveillance de l’adéquation des traitements antibiotiques (unité de dosage des antibiotiques),
  • dépiste par PCR (SARM, toxine de Clostridium difficile..) et signale en temps réel les bactéries multi résistantes pour un isolement rapide et efficace des patients porteurs,
  • assure la surveillance environnementale (eau, air, surfaces, des blocs opératoires et tous secteurs nécessitant un contrôle..) ainsi que les contrôles de stérilité des matériels (endoscopes, coloscopes…),
  • effectue de façon périodique le suivi épidémiologique des résistances en lien avec le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN).

Domaines d’expertises

  • Dosages des antibiotiques pour permettre le suivi et l’adéquation thérapeutique (MTA : Monitorage Thérapeutique  des Antibiotiques ) ; cette unité fonctionne depuis près de 40 ans pour les services de la FHSJ et pour de nombreux établissements extérieurs. (Continuous cefazolin infusion to treat bone and joint infections: clinical efficacy, feasibility, safety, and serum and bone concentrations. Zeller V, Durand F, Kitzis MD, Lhotellier L, Ziza JM, Mamoudy P, Desplaces N. Antimicrob Agents Chemother. 2009 Mar;53(3):883-7).
  • Dépistage moléculaire du Streptocoque B, au moment de l’accouchement pour la prévention de l‘infection néonatale précoce : PCR rapide en temps réel (GeneXpert) (Diagnostic accuracy of a rapid real-time polymerase chain for universal intrapartum group B streptococcus screening. El Helali N, Nguyen JC, Ly A, Giovangrandi Y, Trinquart L. Clin Infect Dis. 2009 Aug 1;49(3):417-23.)
  • Équipe mobile
    > Conseil en antibiothérapie : l’unité se déplace chaque jour à partir du laboratoire de microbiologie pour réaliser des conseils diagnostiques et thérapeutiques en maladie infectieuse et microbiologie clinique.
    > Surveillance active des antibiotiques à dispensation contrôlée. Leur prescription doit être justifiée par le prescripteur et validée par l’équipe mobile.
    > Participation à l’élaboration de protocoles.
    > Réalisation d’audits de pratiques en antibiothérapie et en antibioprophylaxie.
    > Consultation de maladies infectieuses.
  • Étude des clones épidémiques à l’aide d’outils moléculaires : (RAPD, champ pulsé…)
  • Résistance bactérienne
    > Mécanisme d’action et de résistance bactérienne.
    (Analysis of the mobilization functions of the vancomycin resistance transposon Tn1549, a member of a new family of conjugative elements. Tsvetkova K, Marvaud JC, Lambert T.J Bacteriol. 2010 Feb;192(3):702-13. Epub 2009 Dec 4.)
    (Identification of the L,D-transpeptidases for peptidoglycan cross-linking in Escherichia coli . Magnet S, Dubost L, Marie A, Arthur M, Gutmann L.J Bacteriol. 2008 Jul;190(13):4782-5).
    (Polymorphisms in the Pseudomonas aeruginosa type III secretion protein, PcrV – Implications for anti-PcrV immunotherapy. Lynch SV, Flanagan JL, Sawa T, Fang A, Baek MS, Rubio-Mills A, Ajayi T, Yanagihara K, Hirakata Y, Kohno S, Misset B, Nguyen JC, Wiener-Kronish JP.Microb Pathog. 2010 Mar 6)
    > Participation à des études multicentriques sur les antibiotiques et à des protocoles donnant lieu à des rapports d’expertise.
    > Protocoles européens : surveillance et l’épidémiologie des bactéries résistantes (MOSAR 3) ; rôle des antibiotiques dans la sélection de bactéries résistantes (SATURN 4…).
Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin