L’urologie

image_pdfimage_print


L’urologie est le domaine de la médecine qui s’applique aux reins, aux voies urinaires des hommes et des femmes, et au système reproducteur masculin. L’urologie est une spécialité chirurgicale.

L’appareil urinaire

Il joue un rôle important dans le fonctionnement du corps humain.
Il est chargé de la permanence et la constance du milieu intérieur et de l’élimination de déchets toxiques provenant des différents métabolismes et notamment du catabolisme des protides (urée).
Il intervient également dans la synthèse de la vitamine D (calcémie) et de l’érythropoïétine (hémoglobine).
Il comprend les reins et la voie excrétrice. Classiquement, on le divise en deux unités fonctionnelles : le haut appareil urinaire et le bas appareil urinaire.

appareil_urinaire

appareil_urinaire_haut4
    

Le haut appareil urinaire :

  • Les deux reins et leurs cavités pyélo-calicielles
  • Suivies de l’uretère qui s’abouche à la vessie

Le bas appareil urinaire :

  • La vessie : réservoir dans lequel s’accumule l’urine fabriquée en continu par les reins, dans l’intervalle entre 2 mictions
  • L’urètre : conduit qui sert à évacuer les urines vésicales vers l’extérieur de l’organisme.
    Il est entouré à son origine par un sphincter externe (strié, volontaire), séparé de la vessie par la prostate chez l’homme.

Chez la femme, il mesure 3 à 4 cm et chemine sur la face antérieure du vagin.
Chez l’homme, sa longueur est d’environ 14 cm. Il se divise en 2 parties :

  • l’urètre postérieur, composé de l’urètre prostatique entouré par la glande prostatique, et de l’urètre membraneux qui traverse le périnée
  • l’urètre antérieur ou urètre spongieux, qui s’ouvre à son extrémité par le méat urétral.

L’appareil génital masculin

Chez l’homme, voies urinaires et voies génitales sont étroitement liées. Il est constitué par :

  • Les testicules ont deux fonctions. Une fonction endocrine (fabrication d’hormone), la sécrétion de testostérone et une fonction exocrine, la fabrication des spermatozoïdes qui cheminent vers les vésicules séminales via épididymes et déférents.
  • L’épididyme.
  • Le canal déférent se termine par un renflement, l’ampoule déférentielle, qui se prolonge par le canal éjaculateur.
    Le canal éjaculateur pénètre dans la prostate et se jette dans l’urètre prostatique.
  • Les vésicules séminales (VS sur le schéma) sont de petits réservoirs annexés aux ampoules déférentielles dans lesquelles le sperme s’accumule entre 2 éjaculations.

appareil_genital2

  •  La prostate est une glande sexuelle, en forme de châtaigne, entourant l’urètre initial, dont la base est situé sous la vessie. Située en avant du rectum, son sommet est au contact du sphincter externe.
  • Elle est traversée d’arrière en avant, par les canaux éjaculateurs, et verticalement, par l’urètre prostatique qu’elle entoure. La prostate sécrète un liquide blanchâtre alcalin servant de tampon à l’acidité vaginale lors de l’acte sexuel, permettant la survie des spermatozoïdes.
  • La verge est constituée par les corps érectiles, très vascularisés : les 2 corps caverneux (CC sur le schéma), entourés de l’albuginée et le corps spongieux (CS sur le schéma), qui entoure l’urètre et forme le gland.
    Le tout est entouré d’un épais fascia et d’une peau fine et mobile sur la verge, se repliant sur elle-même au niveau du gland pour former le prépuce. Le prépuce, manchon cutanéo-muqueux recouvrant le gland.

 

Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin