Les techniques utilisées

image_pdfimage_print


Chirurgie robotique en ORL

Grâce à la présence d’un robot au sein du GHPSJ, un certain nombre de cancers des VADS peut bénéficier de la chirurgie trans orale robot assistée.

Cette nouvelle technologie mini invasive est entièrement commandée par le chirurgien : elle consiste à placer une caméra et des instruments dans la bouche des patients afin de traiter des cancers de localisation profonde dans les meilleures conditions de sécurité ; elle vient en complément de la chirurgie trans orale endoscopique.

Ses indications dans notre service et ses avantages :
Cette technique permet ainsi de traiter des cancers T1-T2 de l’oropharynx, de l’hypopharynx et du larynx supra glottique sans abord du pharynx par voie cervicale et/ou transmandibulaire et le plus souvent sans trachéotomie provisoire, réduisant ainsi la morbidité. Les suites opératoires sont donc plus simples avec une meilleure qualité de vie des patients et un retour à domicile précoce.
Cette technique est adaptée pour des tumeurs de localisations bien précises chez des patients correctement exposables.

Ses contre indications :
Un certains nombre de contre-indications doivent être prises en compte, notamment :

  • une impossibilité d’exposition et de résection de la tumeur en raison de sa taille et de sa localisation ;
  • une limitation de l’ouverture buccale rendant impossible l’introduction du vidéo-endoscope et des deux bras du robot ;
  • et enfin un écart intermandibulaire réduit avec impossibilité de mise en place de la lame de l’écarteur.

Lorsque le patient est éligible pour la chirurgie robot-assistée, le choix de cette technique se fait en accord avec le patient et le chirurgien. Il tient compte du souhait, de l’âge et de l’état de santé du patient mais également de ses pathologies associées.

Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin