Ouverture du Centre de Sénologie le 13 novembre 2017

image_pdfimage_print

Un circuit « Cancer du sein » pour plus de rapidité, de précision et de personnalisation dans le diagnostic et le traitement

Le GHPSJ et le centre de santé Marie-Thérèse ouvrent le lundi 13 novembre un Centre de Sénologie permettant le dépistage et la prise en charge en cas avéré de cancer de sein. Articulé autour de 2 axes majeurs, le dépistage et le traitement des pathologies du sein, ce Centre a pour vocation une meilleure prise en charge des patientes.
Pluridisciplinaire, il regroupe tous les spécialistes des pathologies du sein (chirurgiens, oncologues médicaux, radiologues, anatomopathologistes et radiothérapeutes).

Un contexte favorable au dépistage : dans 9 cas sur 10, il est possible de guérir un cancer du sein à condition qu’il soit détecté tôt

La politique de santé publique actuelle place la prévention au cœur de la stratégie nationale de santé. C’est dans cette optique que l’Assemblée nationale a voté le 27 octobre dernier « la prise en charge à 100% par l’assurance maladie d’une consultation unique de prévention des cancers du sein (et du col de l’utérus) pour les assurées de 25 ans ».

Un Centre spécialisé pour répondre vite et mieux aux besoins des patientes

Le Dr Séverine Alran, sénologue, insiste sur le fait qu’ « un diagnostic précis, rapide et le traitement le plus personnalisé sont la garantie d’une bonne prise en charge de la pathologie du sein ». Le docteur a rejoint le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph le 1er octobre 2017 après avoir été responsable de l’unité de chirurgie ambulatoire de l’Institut Curie.

1. L’expertise « dépistage »

Le centre est doté d’un mammographe numérique performant (avec une durée de compression limité à 9 secondes). Plusieurs examens de dépistage tels que l’échographie, la mammographie et la biopsie seront dispensés par des radiosénologues.
Un accompagnement est aussi proposé aux femmes qui se posent des questions sur un éventuel risque de cancer du sein en raison d’antécédents familiaux. Un outil de calcul internet est mis à disposition pour déterminer si le risque de cancer du sein est réel. Si le risque est avéré, la patiente est orientée vers une consultation en génétique. Dans le cas contraire, il est préconisé à la patiente de poursuivre un suivi mammaire avec son médecin.

2. L’expertise « traitement »

Pour améliorer la prise en charge de chaque patiente, un circuit « cancer du sein » a été mis en place. Cette initiative fait intervenir une équipe multidisciplinaire (constituée de chirurgiens sénologues, gynécologues spécialisés en cancérologie, chirurgiens plasticiens, oncologues médicaux…). Les délais sont rapides, inférieurs à une semaine. Un parcours de soins personnalisé est assuré pour chaque patiente, lui garantissant de bénéficier d’un traitement adapté. Les traitements (chirurgicaux, médicaux, radiothérapeutiques) sont dispensés en tenant compte de l’âge, des projets de maternité et du contexte socio-familial.
Chaque cas est traité lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP), conformément aux recommandations de l’InCA. Une équipe de psycho-oncologues est également à disposition des patientes.
Les traitements conservateurs du sein sont privilégiés. En cas de chirurgie, les spécialistes du Centre de Sénologie ont recours (dans la majorité des cas) à l’ambulatoire, en collaboration avec les médecins de ville. Ce process est favorisé pour assurer une continuité des soins de l’hôpital au domicile de la patiente, au centre d’un circuit fluide.

Lire le communiqué

Publié dans Accueil, Presse 2017
Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin