window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-64042979-1');

COVID OU PAS, NE RENONCEZ PAS A VOS SOINS.  
CONTACTEZ VOTRE MEDECIN REFERENT.
En savoir plus

Soutenez nos équipes, faites un don

COVID OU PAS, NE RENONCEZ PAS A VOS SOINS.  
CONTACTEZ VOTRE MEDECIN REFERENT.
En savoir plus

Soutenez nos équipes, faites un don

COVID 19 / l’Institut de formations paramédicales Paris Saint-Joseph en seconde ligne depuis le 12 mars

Les formations infirmière, aide-soignante, auxiliaire de puériculture n’ont pas été suspendues pendant la crise. Nous nous sommes mobilisés pour en maintenir la qualité.

L’ARS Ile de France, La DGOS et le ministère de l’enseignement et de la recherche ont coordonné l’action des instituts de formation et émis des instructions afin de veiller à l’harmonisation des formations et l’équité entre les apprenants.

Les 420 apprenants de l’institut ont été mobilisés en renfort aux soins sur la base du volontariat, dans le cadre de leur stage, en réponse aux besoins exprimés par les lieux de stage, par l’ARS Ile de France ou sur proposition de l’institut. Ils ont acquis maturité et autonomie au côté des soignants dans la gestion de cette crise. Le débriefing à distance sera fondamental pour leur permettre de consolider leur projet et de dépasser le potentiel traumatisme généré par cette situation hors du commun. La fin de la formation de la promotion 2017-20 des étudiants en soins infirmiers est très bousculée, tous n’ont pas pu réaliser le stage de fin de formation les préparant à la prise de poste, la réalisation de leur mémoire de fin d’études a été aménagée et les dernières séances de formation par la simulation ont été annulées . Leur expérience  en renfort aux soins, dans des conditions difficiles  leur a permis de développer des compétences et d’acquérir des connaissances. Ils sont inquiets de leur prise de poste et nous comptons sur la solidarité des soignants pour les accompagner dans leur intégration.

L’équipe pédagogique et administrative, en télé travail a assuré le suivi régulier de chaque apprenant, la réorganisation de la formation en distanciel, les visites pédagogiques en stage à distance puisque nous ne sommes pas autorisés à nous rendre dans les lieux de stage.

Une cellule de crise était présente  à l’institut (directrice/assistante/agent d’accueil) pour assurer les liens avec les tutelles, les lieux de stage, les apprenants et manager le travail à distance en lien avec chaque responsable de filière.

Une cellule d’écoute a été mise en œuvre pour les apprenants qui recevaient chaque jour à 20 h un message d’information et une vidéo de soutien d’un membre de l’équipe.

Le dé- confinement est en cours dans le respect du protocole national et des recommandations de la cellule d’hygiène de l’hôpital, mais les instituts ne sont pas autorisés à accueillir les apprenants ni à se rendre dans les lieux de stage jusqu’en septembre (voire plus tard selon l’évolution de la pandémie).

Le projet pédagogique et l’année universitaire 2020-21 sont en réflexion. Ils seront adaptés aux mesures de distanciation physique et s’appuieront sur une pédagogie hybride mêlant présentiel et distanciel. Nous espérons être de retour dès septembre dans les lieux de stage pour assurer en présentiel notre mission d’encadrement pédagogique.

Le département de formation continue des professionnels, à l’arrêt depuis le 12 mars, reprend son activité à partir du 4 juin.

 Pour en savoir plus, lire le document joint :  IFSI PSJ et crise COVID 19 VDEF

2020-06-08T16:18:55+02:00
Go to Top