window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-64042979-1');

COVID OU PAS, NE RENONCEZ PAS A VOS SOINS.  
LES RENDEZ-VOUS EN CONSULTATION SONT MAINTENUS.
En savoir plus

Soutenez nos équipes, faites un don

COVID OU PAS, NE RENONCEZ PAS A VOS SOINS.  
LES RENDEZ-VOUS EN CONSULTATION SONT MAINTENUS.
En savoir plus

Soutenez nos équipes, faites un don

Le soin de manutention

Le soin de manutention2020-10-13T09:23:52+02:00

« Le Soin de Manutention » est une méthodologie développée à partir de 2012 *.
Elle s’intègre dans une « Démarche de prévention des TMS centrée sur une démarche de soin d’assistance aux personnes à mobilité réduite ».
Son principe repose sur l’évaluation, objective et systématique, des capacités réelles de la personne accompagnée à réaliser un déplacement spécifique dans un environnement particulier
.

*  J.P. Sabathé et B. Venaille, Département de Prévention des Risques Professionnels – GHPSJ

Elle a été élaborée sur la base :

  • des recommandations de la Directive cadre européenne sur la Sécurité et la Santé au Travail (directive 89/391 CEE) ;
  • des Principes Généraux de Prévention intégrés (L.4121-2 du code du travail) ;
  • des recommandations sur les « bonnes pratiques de prévention » (INRS) :
  • d’une approche ergonomique de l’activité d’assistance aux personnes à mobilité réduite ;
  • des dispositifs d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins au bénéfice des patients (Haute Autorité de Santé);
  • des publications internationales partageant des retours de stratégies globales de prévention des TMS dans des établissements de santé et plaidant pour une vision multifactorielle de cette approche préventive.

Elle se fonde sur les composantes indissociables suivantes :

  • une assistance individualisée au bénéfice d’une personne à mobilité réduite réalisé dans le but de préserver ou d’accroître l’indépendance de la personne dans chacun de ses déplacements de la vie courante ;
  • une évaluation objective et systématique à chaque intervention, des capacités motrices et cognitives réelles de la personne accompagnée à prendre part à son déplacement spécifique dans un environnement particulier ;
  • une réponse adaptée aux besoins immédiats d’assistance de la personne accompagnée, permettant au soignant :
    • de préserver l’autonomie de la personne aidée en la laissant faire les mouvements qu’elle peut réaliser sans contrainte sur sa santé ;
    • de définir la modalité d’assistance la plus sécuritaire et la plus confortable possible pour les mouvements difficiles voire impossibles à réaliser, sans s’exposer lui-même à des contraintes physiques susceptibles de porter atteinte à sa propre santé ;
    • d’envisager cet accompagnement comme partie intégrante des soins avec toute la qualité et la sécurité attendues ;
  • une activité d’assistance à la personne à mobilité réduite sans contrainte physique sur la santé du soignant, en éliminant des pratiques d’accompagnement toutes les situations de portage ou de soutien excessif de la personne assistée (supérieur à 10 kg).

Cette approche globale de prévention des atteintes musculo-squelettiques dans le secteur de la santé (sanitaire, médico-social, domicile) centrée sur le Soin de Manutention s’inscrit dans une perspective de déploiement institutionnel au niveau national.

Dix séquences vidéo ont été co-réalisées avec l’INRS présentant des exemples de soins dispensés selon les principes de cette double démarche.

Par ailleurs, la revue Travail et Sécurité (INRS) consacre 2 articles sur cette démarche dans un dossier Aide et Soin à la personne paru en mai 2018 :

Go to Top