Journée portes ouvertes Accident Vasculaire Cérébral

image_pdfimage_print

En amont de la Journée mondiale de l’AVC
Journée portes ouvertes le 18 octobre de 9h30 à 17h00

AVCm2 : des actions de formation d’élèves de classes de CM2

En amont de la journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), les équipes du service de Neurologie du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph organisent une journée portes ouvertes pour sensibiliser le grand public sur les bons gestes à adopter face à un AVC.
Parce que la réactivité pour sauver des vies n’a pas d’âge, des élèves de classe de CM2 seront invités à apprendre à reconnaître un AVC et comment réagir face à cela, avec le concours des étudiants de l’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) Paris Saint-Joseph.
Ces actions de formation s’intègrent dans la stratégie d’information développée par le GHPSJ auprès des jeunes publics pour associer Ville/Hôpital (avec les formations sur les gestes qui sauvent par exemple).
En France, un AVC se produit toutes les 4 minutes et il faut agir dans les 3 heures pour limiter les dommages souvent irréversibles. Pour venir en aide aux victimes d’AVC, il est important que chacun puisse identifier les signes d’un AVC et adopter les bons gestes, y compris pour les plus jeunes.

Le programme de la journée

– 9h à 12h : AVCm2 : actions de formation auprès de classes des élèves de CM2.
– 14h : Table ronde sur « la gestion de l’après AVC avec le retour au domicile », animée par les bénévoles de l’association France AVC Ile-de-France, pour expliquer le rôle essentiel de Coordinateur de l’hôpital via la consultation post AVC.
– Toute la journée : dépistage de l’HTA avec les étudiants de l’IFSI, avec diffusion de films.

Qu’est-ce qu’un AVC ?

Un accident vasculaire cérébral ou AVC, communément appelé « attaque cérébrale », est une perte soudaine de la fonction du cerveau. Il est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau.

Quelques chiffres

– 2ème cause de décès en France.
– 1ère cause de handicap acquis non traumatique avec 30 000 patients qui gardent des séquelles.
– 150 000 hospitalisations en France, soit 1 AVC toutes les 4 minutes.

Les facteurs de risques

L’âge, le diabète, l’hypertension artérielle, la fibrillation auriculaire, le tabagisme, un taux élevé de cholestérol, l’obésité et le surpoids.

Les signes

– une déformation de la bouche ;
– une faiblesse d’un côté du corps ;
– des troubles de la parole.

Lire le communiqué

Publié dans Accueil, Presse, Presse 2018
Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin