Octobre rose : Dépister et traiter le plus tôt possible… grâce aussi aux récentes innovations

image_pdfimage_print

Les équipes du Centre du sein du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, inauguré en juin dernier, se mobilisent autour d’Octobre rose pour informer le public sur l’importance du dépistage précoce.
Radiologues et chirurgiens mettront en lumière les innovations mises en place pour mieux dépister et mieux traiter les patientes.

Un groupe hospitalier qui s’investit dans les nouvelles méthodes de diagnostic

En participant à l’étude clinique du projet KDOG, pari médical audacieux visant à détecter le cancer du sein à son stade le plus précoce grâce au flair des chiens. Un chien préalablement dressé peut détecter les odeurs générées par les tumeurs cancéreuses. KDOG ouvre une nouvelle alternative de détection fiable, moins couteuse et moins contraignante que la mammographie.
Le Dr Séverine Alran explique « Cette étude multicentrique est en partie financée par le programme hospitalier de recherche clinique, et sous réserve de financement total, ouvre la voie vers une autre forme de dépistage le plus précoce du cancer du sein grâce aux chiens qui repéreront la présence d’une tumeur en reniflant la sueur humaine recueillie sur une lingette, sans contact avec la patiente ».

Et qui est l’un des rares à utiliser les nouveaux dispositifs médicaux magnétiques

En France, le Centre du sein est l’un des rares à utiliser les nouveaux dispositifs médicaux magnétiques pour détecter le ganglion sentinelle (Sienna +™) et repérer les lésions mammaires non palpables (Magseed ®).
Les patientes opérées du sein ont souvent une lésion nécessitant un repérage préopératoire.
Le repérage magnétique permet une pose facile sans effraction durable de la peau et permet une rapidité du geste pour le radiologue et pour le chirurgien un guidage temps réel pour retrouver la cible.

Programme de la journée

• 11h00 – 15h00 : Ateliers et stand d’information
– Mise à disposition d’un buste d’auto-palpation pour apprendre à pratiquer l’auto-examen des seins et détecter d’éventuelles anomalies avec le concours d’un médecin.
– Stand de l’association de patientes Europa donna
• 13h00 – 15h00 : des conférences d’information
L’importance du dépistage par le Dr. Sophie Béranger et le Dr. Marie-Rose Béranger (radiologues)
Les nouvelles techniques de détection par le Dr. Séverine Alran (chirurgienne, coordinatrice du Centre du sein du GHPSJ depuis octobre 2017 après avoir été responsable de l’Unité de chirurgie ambulatoire de l’Institut Curie depuis 2013)

Importance de la détection précoce

• Le cancer du sein reste le plus fréquent et représente toujours la principale cause de mortalité par cancer chez la femme
• la survie nette à 5 ans s’est améliorée au cours du temps et atteint aujourd’hui 87 %
La détection précoce reste un élément majeur pour permettre de :
– soigner plus facilement – limiter les séquelles liées à certains traitements
– améliorer les chances de guérison

Lire le communiqué

Publié dans Accueil, Presse, Presse 2018
Prendre un rendez-vous en ligne E-paiement
Trouverun médecin