Journée mondiale de l’AVC

Journée mondiale de l’AVC
Journée portes ouvertes le 18 octobre – Savoir réagir pour prévenir l’AVC

Dans le cadre de la journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), « savoir réagir pour prévenir l’AVC » est le thème retenu par le Groupe hospitalier qui organise une journée portes ouvertes pour sensibiliser le public sur les bons gestes à adopter face à un AVC.
En France, un AVC se produit toutes les 4 minutes et il faut agir dans les 3 heures pour limiter les dommages souvent irréversibles. Pour venir en aide aux victimes d’AVC, il est important que chacun puisse identifier les signes d’un AVC et adopter les bons gestes, y compris pour les plus jeunes.

Le service de neurologie du GHPSJ va communiquer sur :

1 – L’hypertension artérielle, maladie silencieuse, premier facteur de risque de l’AVC. Cette maladie est facilement dépistable et des traitements efficaces existent : le risque d’AVC est ainsi grandement minoré. Le Dr Marie Bruandet, neurologue, explique « Seule la mesure de la tension détecte l’hypertension, Il faut donc adopter le reflexe de prendre sa tension régulièrement. A partir de 70 ans, une personne sur deux est hypertendue ».

2 – L’accident ischémique transitoire (AIT), urgence médicale, souvent précurseur d’un AVC. L’AIT est dû à la présence d’un caillot qui obstrue de manière transitoire la circulation sanguine cérébrale. Les symptômes durent en général moins d’une heure et aucune lésion cérébrale n’est visible aux examens radiologiques. Or le risque de survenue d’un AVC à la suite d’un AIT est élevé.
Le Dr Marie Bruandet, neurologue ajoute « Un quart des patients qui font un AVC ont été victimes d’AIT avant. Il est dangereux de sous estimer les symptômes de l’AIT, même s’ils ne durent pas. Contacter les urgences est donc une nécessité ! ».

3 – L’intérêt de sensibiliser les plus jeunes à reconnaitre un AVC. Parce que la réactivité pour sauver des vies n’a pas d’âge, le GHPSJ a lancé AVCm2 en 2016 pour former des élèves de classe de CM2 à apprendre à reconnaître et réagir face à un AVC. Plus de mille enfants ont depuis été formés.
Ces actions de formation s’intègrent dans la stratégie d’information développée par le GHPSJ auprès des jeunes publics pour associer Ville/Hôpital.

• Le programme de la journée (hall de l’hôpital)

– 9h30 à 12h : actions de formation AVCm2 auprès de trois classes d’élèves de CM2 (âge moyen : 10 ans)
– 10h à 16h : mesure de la tension et dépistage de l’hypertension artérielle (HTA) avec les étudiants de l’IFSI
– 13h à 15h : ateliers d’apprentissage des signes de l’AVC et de l’appel au 15 à partir de jeux de rôle mis en scène en vidéo comme base de discussion

Lire le communiqué

2019-10-08T15:26:36+01:00
Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.
Modifier les réglages
Ok

Avertissement relatif aux cookies

Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis.
Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.
Consulter nos Mentions légales - Politique de Protection des Données

Avertissement relatif aux extensions de tierce partie

Ce site utilise des services de tierce partie, dont des cartes Google Maps et des vidéos Youtube intégrées. Décochez les cases des services que vous ne voulez pas utiliser, et cliquez sur OK pour enregistrer vos réglages. Note : l'enregistrement de ces réglages utilise un cookie valable 30 jours ; pour accéder à nouveau à ces réglages une fois ceux-ci enregistrés, supprimez le cookie lié à ce site et nommé privacy_embeds.