Institut de la cicatrisation

Institut de la cicatrisation2018-12-07T14:32:37+00:00

L’Institut de la cicatrisation « Jean-Paul Belmondo »

Renforcer la prise en charge et développer la recherche et la formation sur les plaies chroniques

L’Institut de la Cicatrisation « Jean-Paul Belmondo » créé en 2013 est adossé au service de médecine vasculaire.
Cet institut a vocation à développer une activité de soins, de recherche et de formation sur une spécialité de médecine très peu enseignée et complexe sur le plan de la prise en charge.
Installé au cœur du GHPSJ, il regroupe des personnels soignants et paramédicaux de l’hôpital et d’autres hôpitaux en Ile-de-France ainsi que des internes en médecine et des chercheurs, dans les domaines de la médecine vasculaire, l’infectiologie, la dermatologie, la diabétologie et la chirurgie plastique.

Une urgence/nécessité à développer la prise en charge et à former le personnel soignant sur les plaies chroniques

Les plaies chroniques, notamment d’origine vasculaire (ulcères de jambe par exemple), sont fréquentes, particulièrement chez la personne âgée, touchant jusqu’à 3% des plus de 80 ans. Souvent douloureuses, elles ont un retentissement majeur sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent et génèrent des dépenses de santé non négligeables.
Les enquêtes ont montré que la prise en charge de ces plaies pouvait être améliorée en développant les liens entre la ville et l’hôpital, l’éducation des patients et la formation des médecins et des autres professionnels de santé.

Un Institut qui s’appuie sur l’expertise reconnue du service de médecine vasculaire

Service reconnu dans la prise en charge et la prévention des maladies des vaisseaux périphériques (artères, veines, microcirculation, lymphatique), il dispose de 40 lits d’hospitalisation et assure des consultations quotidiennes.
En termes de prise en charge des plaies chroniques, les médecins du GHPSJ disposent de techniques
innovantes et confirmées telles : le traitement par pression négative, la greffe cutanée en pastilles, associées au traitement étiologique (cure de varices, angioplastie des artères périphériques…).

Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.
Modifier les réglages
Ok

Avertissement relatif aux cookies

Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis.
Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.
Consulter nos Mentions légales - Politique de Protection des Données

Avertissement relatif aux extensions de tierce partie

Ce site utilise des services de tierce partie, dont des cartes Google Maps et des vidéos Youtube intégrées. Décochez les cases des services que vous ne voulez pas utiliser, et cliquez sur OK pour enregistrer vos réglages. Note : l'enregistrement de ces réglages utilise un cookie valable 30 jours ; pour accéder à nouveau à ces réglages une fois ceux-ci enregistrés, supprimez le cookie lié à ce site et nommé privacy_embeds.