Prise en charge et chirurgie

HPSJ-triangular-shape-to-transparent

Les indications opératoires sont définies par la HAS

  • IMC > 40
  • IMC > 35 avec des comorbidités (hypertension, diabète …)

Après un bilan médical, diététique, psychologique complet d’au moins 6 mois. Le patient doit avoir compris et accepté la nécessité d’un suivi à vie. Le risque opératoire doit être acceptable.

Se faire opérer pour traiter son obésité n’est pas une décision facile.

Les Différentes techniques chirurgicales

Les techniques de référence :

  • la gastrectomie longitudinale ou sleeve gastrectomy (fig.1) (technique actuellement la plus utilisée)
  • le bypass gastrique encore appelé court-circuit gastrique (fig 2).
fig
Fig 1
fig
Fig 2

C’est deux techniques ont fait leurs preuves d’efficacité sur la perte de poids et sur l’amélioration des comorbidités.

Les autres techniques :

  • la dérivation biliopancréatique (rarement utilisée)
  • l’anneau gastrique ajustable (fig.3)
fig
Fig 3

Le choix dépend de : l’âge, de l’IMC, des habitudes alimentaires du patient, des risques liés à l’intervention et à l’anesthésie, du souhait du patient, du chirurgien, du mode de vie…

Les résultats de la chirurgie (sur la perte de poids et la diminution des comorbidités) dépendent de la technique mais surtout du SUIVI (A vie) +++

decor 2
@2022 Hôpital Paris Saint‑Joseph | Conception : https://givememore.fr
Aller au contenu principal