Les principales pathologies

Les principales pathologies2019-01-18T11:21:48+01:00

Prise en charge des pathologies

Pour les pathologies de la thyroïde comprenant des nodules et des goîtres, une consultation spécialisée avec échographie de bonne qualité oriente vers la nécessité ou non d’une cytoponction.

Une échographie de qualité doit montrer au minimum :

  • le nombre et les mensurations précises du ou des nodules
  • leur échogénicité
  • l’aspect du parenchyme
  • les caractéristiques de la vascularisation
  • l’existence de ganglions et leur aspect
  • les rapports thyroïde et trachée et position

Chirurgie

Schéma représentant l'anatomie de la thyroïde (vue antérieure de la thyroïde)

Schéma représentant l’anatomie de la thyroïde (vue antérieure de la thyroïde)

Anatomie de la thyroïde (vue chirurgicale)

Anatomie de la thyroïde (vue chirurgicale)


 
 
 
 
 
 
 
 
 
En fonction des résultats, un geste chirurgical peut être proposé.

Le geste dépend de l’indication opératoire. Selon le cas, il sera réalisé l’ablation d’un lobe « lobectomie » ou des deux lobes « thyroïdectomie totale ». En cas de cancer, une thyroïdectomie totale sera réalisée avec un prélèvement de ganglions de la région (curage). La thyroïde et les ganglions seront envoyés en examen anatomo-pathologique.
En cas de cancer et selon l’examen anatomo-pathologique définitif de la pièce opératoire, un traitement complémentaire par iode radioactif sera discuté en RCP.

Pour les pathologies des parathyroïdes représentées majoritairement par l’hyperparathyroïdie primaire, un bilan biologique exhaustif est proposé pour classer l’anomalie du bilan phospho-calcique.
Des explorations morphologiques conduisent à une prise en charge rarement médicamenteuse, le plus souvent chirurgicale par une équipe rompue à cette chirurgie, y compris aux cervicotomies sous locale pour les patients les plus à risque opératoire.

1- Parathyroïdie normale : petite glande brun-jaune au bout de l'instrument

1- Parathyroïdie normale : petite glande brun-jaune au bout de l’instrument

2- Parathyroïde siège d'un adénome (hyperparathyroïdie primaire) au bout de l'instrument

2- Parathyroïde siège d’un adénome (hyperparathyroïdie primaire) au bout de l’instrument


 
 
 
 
 
 
 
 
Dans 90% d’hyperparathyroïdie primaire, une seule glande parathyroïde (sur les 4) est le siège d’un adénome (cf photo 2). L’intervention consiste à enlever la glande malade par cervicotomie. La normalisation du bilan biologique est visible dans les 48 heures qui suivent l’intervention. Dans les autres cas, il peut être nécessaire de retirer jusqu’à 3 glandes. Une seule glande est suffisante pour vivre normalement.

Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis. Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.
Modifier les réglages
Ok

Avertissement relatif aux cookies

Ce site utilise des cookies lors de votre visite pour améliorer la navigation, recueillir des statistiques de visites anonymes et vous proposer des contenus enrichis.
Vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt. Certaines fonctionnalités pourraient alors ne plus être disponibles.
Consulter nos Mentions légales - Politique de Protection des Données

Avertissement relatif aux extensions de tierce partie

Ce site utilise des services de tierce partie, dont des cartes Google Maps et des vidéos Youtube intégrées. Décochez les cases des services que vous ne voulez pas utiliser, et cliquez sur OK pour enregistrer vos réglages. Note : l'enregistrement de ces réglages utilise un cookie valable 30 jours ; pour accéder à nouveau à ces réglages une fois ceux-ci enregistrés, supprimez le cookie lié à ce site et nommé privacy_embeds.