Cancers de la cavité orale

HPSJ-triangular-shape-to-transparent

Les cancers de la cavité orale

Introduction

Les processus tumoraux malins de la cavité orale sont des pathologies graves pouvant toucher toutes les parties de la cavité orale : lèvre, joue, langue, planché de la bouche, gencive ou pharynx.
Leur prise en charge doit être rapide et pluridisciplinaire.

Les causes

Dans la très grande majorité des cas il s’agit d’un carcinome épidermoïde dont on retrouve trois causes principales :

  • L’association tabac et alcool dans la majorité des cas.
  • Les maladies de la muqueuse buccale type leucoplasie.
  • Les infections par le virus HPV.

Comment en faire le diagnostic

Toute lésion de la cavité orale qui ne cicatrice en 15 jours doit faire suspecter un cancer de la cavité orale.
Une biopsie devra alors être réalisé pour posé le diagnostique.

Le bilan

cancer orl1
Image radiologique d’un cancer du plancher de la bouche

Si le diagnostic de cancer est posé, un bilan devra être réalisé.
Il s’agit d’un bilan d’extension comprenant au moins :

  • Un panoramique dentaire
  • Un scanner cervico-facial avec injection de produit de contraste, plus ou moins associé à une IRM.
  • Un scanner du corps entier avec injection de produit de contraste afin de rechercher des métastases.
  • Un examen des voies aériennes et digestifs réalisé sous anesthésie générale appelé Pan-endoscopie.

Traitement

Une fois le bilan réalisé, une discutions en comité est entreprise afin de décider du traitement le plus adapté.

  • Traitement primaire
    – Si la lésion est opérable, une chirurgie d’exérèse de la tumeur est réalisée, associée à un curage des ganglions du cou (afin de les analyser). Dans la majorité des cas une chirurgie reconstructrice sera réalisée dans le même temps.
    – Si la lésion n’est pas opérable, un traitement médical par radiothérapie et chimiothérapie sera discuté.
    – L’arrêt du tabac et de l’alcool
  • Traitement secondaire
    En fonction de plusieurs facteurs (taille de la tumeur, atteinte des ganglions du cou…) un traitement complémentaire par radiothérapie et/ou chimiothérapie pourra être associé à la chirurgie.

Surveillance

cancer orl
Exérèse d’une tumeur mandibulaire. Reconstruction de la mandibule en utilisant le péroné (os de la jambe)

Une fois le traitement terminé une surveillance à vie devra être assuré.
Il s’agit d’une surveillance clinique (examen clinique, pan endoscopie)  et radiologique (scanner) devant avoir lieu tous les ans.

decor 2
@2022 Hôpital Paris Saint‑Joseph | Conception : https://givememore.fr
Aller au contenu principal