Chirurgie orthognatique

HPSJ-triangular-shape-to-transparent

La chirurgie orthognatique a pour but de normaliser l’occlusion dentaire en intervenant sur les maxillaires, en collaboration avec l’orthodontiste
Par exemple, correction chirurgicale :

  • D’une ASYMETRIE FACIALE
  • D’un PROGNATHISME MANDIBULAIRE…

Lignes virtuelles permettant d’évaluer les proportions et l’harmonie du visage (d’après Benoist)

Cette modification anatomique peut entraîner un changement de la morphologie du visage, (nez, menton, lèvres) qui vous a été expliqué lors de vos rendez-vous.

Le traitement orthodontique facilite la coordination des arcades dentaires pendant l’intervention chirurgicale.

L’intervention chirurgicale au Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph

Elle est pratiquée sous anesthésie générale, ce qui implique une consultation auprès l’anesthésiste au moins 8 jours avant l’intervention.

Votre dossier médical devra contenir l’ensemble des éléments nécessaires au bon déroulement de l’acte chirurgical : panoramique dentaire, moulages plâtrés des arcades dentaires, téléradiographie de profil et, photographies du visage.

Modalités techniques

L’intervention chirurgicale ne laisse aucune cicatrice visible, car elle est réalisée par voie buccale. Les ostéosynthèses sont pratiquées par des mini plaques (en titane), après repositionnement des maxillaires (elles sont exceptionnellement, retirées).

Les suites post-opératoires

• IMMEDIATES :
Des tractions élastiques, prenant appui sur votre appareillage orthodontique, seront positionnées entre les maxillaires (blocage intermaxillaire) empêchant l’ouverture buccale pour obtenir la consolidation osseuse. Elles sont laissées en place pendant 3 à 4 semaines favorisant la consolidation osseuse.

Une sonde gastrique est laissée en place et enlevée à J1.

Un pansement compressif est conservé pendant 48 heures (bandes d’élastoplaste)

• LES JOURS SUIVANTS :

Reprise de l’alimentation LIQUIDE, dès le lendemain de votre intervention, et poursuivie pendant 3 semaines.

Un HEMATOME et /ou UN OEDEME d’une partie de votre visage s’installe et peut durer une huitaine de jours. Un traitement médicamenteux vous sera prescrit pour en limiter l’importance.

Les douleurs sont minimes et calmées par des antalgiques.

Il est nécessaire de maintenir une hygiène buccodentaire parfaite à l’aide d’une brosse à dents chirurgicale.

Vous resterez hospitalisé environ 5 jours

Votre retour au domicile

Les tractions élastiques entre les maxillaires, maintenues pendant une durée de 3 à 4 semaines, nécessitent la poursuite de l’alimentation liquide.

Il faut suivre un régime riche en calories pour éviter une trop importante perte de poids. (En moyenne 2 à 4 kg)

Les visites de contrôle sont obligatoires, généralement à J10, J20 et J30.

La reprise de l’alimentation normale se fait environ à la 6ème semaine.

La reprise progressive de votre activité professionnelle, avant le retrait des élastiques, est déterminée conjointement avec votre chirurgien.

• APRES LE RETRAIT DES ELASTIQUES : Orthodontie post opératoire

Consultation avec votre orthodontiste qui reprendra votre traitement pour obtenir l’engrènement définitif et stable des arcades dentaires.

Les risques opératoires

Il existe des risques spécifiques :

  • AU NIVEAU DE LA MANDIBULE (maxillaire inférieur)
    Lésion du nerf alvéolaire inférieur entraînant un trouble sensitif dans le territoire labio-mentonnier (bilatéral). Il régresse très lentement en plusieurs mois. Néanmoins, dans certains cas, il persiste de manière définitive.

Cette activité existe au Groupe Hospitalier depuis plus de 20 ans, fonctionnant grâce à une équipe parfaitement rodée comprenant outre l équipe de soins, diététicienne, kinésithérapeute.

FICHE INFORMATION www.sfscmf.fr

Aller au contenu principal