Lithiase biliaire

HPSJ-triangular-shape-to-transparent

La lithiase biliaire est une maladie caractérisée par la formation de petites pierres, les calculs biliaires, dans la vésicule biliaire.
Les calculs sont fréquents dans les pays industrialisés, principalement chez la femme. Le principal symptôme est une douleur vive (colique hépatique), apparaissant brusquement sous le sternum ou sous les côtes à droite. Si elle persiste plus de six heures, elle peut être le signe d’une complication (cholécystite, pancréatite…).
Quand les calculs deviennent symptomatiques, il est nécessaire de réaliser un traitement chirurgical (cholécystectomie).

Lithiase1

La Vésicule biliaire

vesicule

La vésicule biliaire est un petit réservoir en forme de poire qui se situe sous le foie. La bile est fabriquée le foie. Elle s’écoule par la voie biliaire principale (ou cholédoque).La vésicule est rattachée à la voie biliaire par le canal cystique. Elle se vide au moment de la digestion pour la favoriser mais n’est pas indispensable ; elle peut être retirée sans causer de complications digestives.

Les calculs biliaires

Un calcul biliaire est un agrégat solide composé principalement de cholestérol et de pigment biliaire, se formant dans la vésicule biliaire. Dans la plupart des cas (80 %), les calculs biliaires restent dans la vésicule biliaire et ne provoquent aucun symptôme.
Les calculs peuvent entrainer une douleur (colique hépatique : blocage de la vésicule par un calcul lors de sa vidange), une infection de la vésicule (cholécystite) ou peuvent migrer dans le cholédoque entrainant soit une obstruction des voies biliaires et une jaunisse (ictère), soit une infection du cholédoque (angiocholite), soit une inflammation du pancréas (pancréatite).
La taille d’un calcul biliaire varie de moins de 1 mm à plusieurs centimètres. Il peut s’en former plusieurs dans la vésicule biliaire.

Facteurs favorisants

La femme, l’âge, régime hypercalorique et riche en acides gras poly-insaturés, obésité, jeûne, grossesse, certains médicaments et certaines maladies (drépanocytose, maladie de Crohn,
mucoviscidose) peuvent favoriser la formation de calculs.

Diagnostic

L’échographie abdominale permet de faire le diagnostic. Dans le cas d’une pancréatite, un scanner abdominal sera nécessaire.

Lithiase2

Traitements

– Traitement de la douleur
– En cas d’infection : antibiotiques adaptés
– La chirurgie (cholécystectomie) se fait en urgence (cholécystite) ou différée (colique hépatique) selon
les conditions.

Aller au contenu principal